Netbiome Frag&Binv
Arrivée d'une postdoctorante

Publié par Stéphane Garnier - 20-12-2013

Aurélie Khimoun a rejoint le projet en décembre 2013 (pour deux ans) en tant que postdoctorante.

Aurélie Khimoun a rejoint le laboratoire Biogéosciences en décembre 2013 grâce à un financement du Conseil Régional de Bourgogne. Elle a auparavant effectuée une thèse sur le sujet "Histoire évolutive et contextes spatial et écologique de la divergence en cours de deux sous-espèces de muflier (Antirrhinum majus)". Son rôle dans le projet est surtout centré sur la première tâche du projet (Fragmentation et diversité génétique des populations). Elle utilise les outils de la génétique des populations et des analyses spatiales pour déterminer les conséquences de la fragmentation sur la démographie des oiseaux.